Publications Âme, féminin sacré, sexualité sacrée, et vie quotidienne

Publications sur l’âme, le féminin sacré, la sexualité sacrée et le couple créateur,
de Delphine Le Dudal, thérapeute accompagnatrice de l’âme pour les femmes, à La Roche-sur- Yon (Vendée 85)

parues sur la page Facebook « LUZ JOY art & spiritualité – Delphine Le Dudal, Thérapeute de l’âme – Vendée » : www.facebook.com/LuzJoyArt

Âme

Je ressens le rejet (blessure de l’âme).
Si je cherche à l’extérieur, je demande à être accueilli.
J’apprends à m’offrir l’accueil, le non-jugement.

Je ressens l’abandon (blessure de l’âme).
Si je cherche à l’extérieur, je demande de la sécurité.
J’apprends à ressentir l’abondance de la vie.

Je ressens l’injustice (blessure de l’âme).
Si je cherche à l’extérieur, je demande de l’égalité.
J’apprends à m’offrir l’équilibre du don et du recevoir.

Je ressens l’humiliation (blessure de l’âme).
Si je cherche à l’extérieur, je demande votre respect.
J’apprends à m’offrir le respect de moi-même.

Je ressens la trahison (blessure de l’âme).
Si je cherche à l’extérieur, je demande que vous m’inspiriez confiance.
J’apprends à ressentir la confiance en la vie.

Je ressens la non-reconnaissance (blessure de l’âme).
Si je cherche à l’extérieur, je demande à être reconnu.
J’apprends à m’offrir l’amour inconditionnel.

Je ressens la maltraitance (blessure de l’âme).
Si je cherche à l’extérieur, je demande votre bienveillance.
J’apprends la douceur envers moi-même.

Je ressens que je ne m’autorise pas le bonheur (blessure de l’âme).
Si je cherche à l’extérieur, je ne demande rien… Je refuse le meilleur pour moi.
J’apprends à ressentir « le droit » d’exister, la non-culpabilité, la reliance avec le grand Tout, ma place dans l’Univers.

*****

Quand j’agis en Victime, j’oublie ma grandeur et ma puissance créatrice, et crée ma propre impuissance.
Plainte, passivité, dévalorisation de soi…

Quand j’agis en Persécuteur, je crée mes futurs remords, sentiment de culpabilité, dévalorisation de moi-même pour mes actes.
Manipulation, reproches…

Quand j’agis en Sauveur, je ne fais pas honneur et confiance à la grandeur et la puissance de l’autre, et je suis dans le sacrifice plutôt que la création libre.
Faire à la place de l’autre, vouloir le guérir « à tout prix », se faire beaucoup de souci…

Lorsque je me libère de mes blessures et sors de ces schémas, j’accède à mon essence profonde.
En être libre, je ne me dévalorise pas, je n’infantilise pas l’autre ni ne tente de le contrôler. je vis ma grandeur, en toute simplicité et avec amour.

*****

Se prendre en victime pour toutes les souffrances vécues dans cette vie est un choix parmi d’autres.

Nous avons également la possibilité de :
nous offrir beaucoup d’Amour, et parfois nous pardonner à nous-même d’avoir choisi en notre âme des expériences douloureuses pour apprendre, et choisir de passer à d’autres expériences ;
nous libérer de l’éventuel sentiment de culpabilité d’avoir agi dans d’autres vies, avec manipulation, violence ou haine envers des êtres ;
pardonner à ces êtres qui ont joué ces rôles précis, grâce auxquels nous avons appris, expérimenté, selon les choix et vibrations de notre âme ;
changer de vibration, finir l’expérience cherchée dans ces traumas… guérir.

*****

Passer chaque jour à faire des choses qui nous ennuient, nous déplaisent, en échange d’une somme d’argent, fait « pleurer » notre âme. 

Quand les cris de l’âme ne sont pas écoutés, le corps s’exprime et ne vit plus en harmonie.
Là, forcés de nous arrêter, nous écoutons l’âme pleurer, et nous mettons à réfléchir…

Offrir au monde ce qui nous tient à coeur, nous mène à traverser nos peurs, contacter notre essence, faire grandir notre confiance en nos capacités, en notre valeur.

Ce n’est pas le chemin le plus aisé, mais c’est l’un des plus beaux chemins que l’on puisse emprunter…

*****

L’évidence
appel du coeur et de l’âme
guide tes pas.

*****

Message à tous ceux qui lancent leur activité d’indépendant :

La « concurrence » n’existe pas…
Des êtres se sentiront appelés à venir vers toi, car tel est leur chemin.
Tout ce qui est est parfait, comme il se doit. Aie confiance…

 

Féminin sacré, sexualité sacrée et couple créateur


Les fondamentaux de la sexualité sacrée :
* Se respecter soi-même, avant tout

* Respecter l’Autre et ses besoins
* Placer l’énergie d’Aour au centre de l’échange
* Honorer le divin de l’Autre
* Être dans l’instant présent

*****

La femme qui s’est libérée des blessures karmiques et ancestrales liées au symbolisme de « la putain » et de « la sorcière », qu’elle a subi en tant que femme ou même jugé en tant qu’homme dans d’autres vies, et qui est à l’aise avec son masculin sacré, ose sa belle puissance et honore celle de l’Autre,
ose sa sensualité, aime vibrer avec son corps, être désirante, sauvage, douce, sensuelle… Femme.

*****

L’Etre humain peut vivre sa sexualité de mille manières… de la manière la plus lumineuse et aimante à la manière la plus dominatrice et vampirisante.

Les pensées qu’il déploie pendant l’acte sexuel, et les énergies qu’il reçoit, sont puissamment créatrices… Elles ont un impact fort sur les énergies qui l’entoureront par la suite, et donc sur les créations matérielles, les relations humaines et les événements de sa vie.

Faire l’amour comme un don d’Amour pour soi, pour l’autre et pour les mondes.

S’offrir le meilleur et offrir le meilleur de soi à l’autre… Là s’exprime la grandeur de l’Etre humain.

 

Vie quotidienne

Accueillir les sensations, les émotions, que la pleine lune et l’océan agité réveillent en nous.
Une belle occasion d’apaiser ce qui peut être apaisé, et d’apporter Amour et Douceur à ce qui « veut » être guéri.

*****

En vacances, nous nous sentons bien…

Nous nous offrons la détente, et nous faisons corps avec les éléments :
le soleil qui chauffe notre peau,
le vent sur notre visage,
les pieds nus reliés à l’herbe, au sable et à l’eau,
écouter le son des vagues, du vent, des oiseaux…

Offrons-nous ces bonheurs, par petites touches, toute l’année, et nous aurons le soleil au coeur !

*****

Pour des journées équilibrantes et inspirantes, offrons-nous plus souvent :

Un temps calme, seule avec soi-même**
Un moment privilégié avec l’Autre
Un temps consacré à sa famille
Un temps riche pour son métier/son occupation de coeur
Un moment de repos**
Un temps « plaisir de manger« 
Un moment de plaisir, seule ou accompagnée**
Un temps « pensées de gratitude » (idéal au lever et coucher)
Un temps de dépense sportive (même 15 minutes)
Un instant pieds nus sur la terre ou dans l’eau**

** ne serait-ce que 5 ou 10 minutes

 

——-

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux 🙂